Les voici enfin !

Court récap des annonces de la « General Session » de cette cuvée 2019.

Si une seule chose était à retenir, le maitre mot de ce VMworld à Barcelone est et restera “intrinsic security”.

 

Nous avons pu y voir Pat Gelsinger, bien sûr, mais également Sanjay Poonen y effectuer quelques interviews (notamment du Français Michelin sur la partie SD WAN) et introduire largement l’importance du rachat de la société Carbon Black pour VMware. Grâce à cela, VMware se positionne comme visionnaire et leader d’une solution de sécurité intrinsèque (propre au VMkernel et intégré aux VMtools).

VMware + Carbon + Eco system = better Together.

L’intérêt est toujours pour VMware de rapprocher les équipes Dev des équipes Ops tant par Kubernetes que par l’adoption des applications modernes par les entreprises et leurs équipes IT.

Joe Beda, co-fondateur de Kubernetes et Heptio, (employé VMware suite au rachat de ce dernier) et auteur de « Kubernetes : Up and Running », a rejoint Pat sur scène pour l’annonce de « VMware Tanzu Portfolio » car il s’agit bien d’un portefeuille et non d’un produit en soit.

 

Le portefeuille se présente en 3 parties :

Build : Composé du marketplace d’application Bitnami, de la solution Pivotal et du framework spring.

Run : Composé de VMware PKS mais aussi de Project Pacific. Project Pacific, annoncé au VMworld à Las Vegas cet été, est une modification profonde de vSphere en ce sens qu’il intégrera Kubernetes en natif. Niveau performance, VMware garantie 30% de rapidité par rapport à une VM linux et 8% de plus qu’un serveur bare metal. Tout cela serait possible grâce à des optimisations coté matériel.

Manage : Tanzu Mission Control. Il est quant à lui passé en beta et annoncé comme tel par Pat sur scène. Il ajoute la gestion du cycle de vie, la gestion des clusters k8s et la définition des politiques de sécurité.

Multi cloud et hybrid cloud, voici la définition de VMware.

pour répondre aux défis constants, (surcoût, sur-allocation, sécurité et performance) CloudHealth est la réponse de VMware.

VMware HCX (Hybrid Cloud Extension) est maintenant disponible sur Microsoft Azure.

VMware toujours fort de sa vision : « Any Device, Any Application, Any Cloud » et la sécurité en plus.

—————————————————

En résumé et avec les sources :

VMware a annoncé de nouvelles solutions de sécurité pour apporter une sécurité intrinsèque à l’entreprise distribuée moderne sur toutes les couches (source)

VMware avance encore sur le portefeuille VMware Tanzu pour accélérer l’adoption de Kubernetes dans l’entreprise et le rapprochement des différentes équipes IT (source)

VMware Cloud sur AWS aide les clients internationaux à migrer et à moderniser leurs applications à travers le monde (source)

Annonce du Projet Maestro pour aider les fournisseurs de services de communication (communication service provider, CSPs) à accélérer l’agilité opérationnelle grâce à l’orchestrateur cloud prévu pour les telco (source)

VMware Workspace ONE permet aux équipes informatiques et RH d’accélérer la productivité des nouveaux employés grâce à un déploiement du poste de travail et des terminaux toujours plus rapide et efficace (source)

———————–

En bref, VMware est plus qu’une entreprise de virtualisation depuis très longtemps déjà et poursuit sur cette ligne directrice.

Il reste le plus important innovateur du marché et souhaite plus que jamais aider les entreprises à gérer les ressources, les workloads et les données partout où elles existent, et ce, sans négliger la sécurité.

Quelques petites choses plus discretes mais à suivre de près selon moi :

  • VMware Cloud on AWS outposts (l’offre AWS on premise, oui vous avez bien lu).
  • Le stand ARM et les proof of concept vSphere et vSAN sur processeurs ARM64.

Il y a sans aucun doute quelque chose à jouer pour VMware sur l’edge computing de demain. Pourquoi pas un vSphere en mode microservice cross plateform ?

Toutes les sessions sont accessibles via le lien suivant

Partagez cet article